La liste de mes envies

to do list

Les listes, tu aimes ou tu aimes pas. Soit ça te donne l’impression d’avoir mille et une choses à faire et tu te mets la pression ou ça te sécurise et ça t’aide à t’organiser.
Je suis de celles qui aiment bien planifier, sur du cours ou du long terme. Même si j’avoue, les coups de folies de dernière minutes sont très appréciables aussi.

J’avais donc envie de vous parler des listes, pour celles qui prévoient, qui planifient, et celles qui ne pensent même pas à mettre leurs idées sur papier, à prévoir ou à avoir un agenda.

Voici quelques idées de listes autant celles qui sont davantage utilitaires, que de celles qui vous feront rêver :

Ce que tu dois acheter à l’épicerie

Même si c’est loin d’être ma liste préférée, il n’en demeure pas moins que c’est probablement une des plus utiles! Il me semblait donc impossible de ne pas la mentionner. En plus, elle vous permettra d’économiser!

Ce que tu dois faire cette semaine

On a tous un horaire chargé et effectuer une liste est une bonne façon de ne rien oublier et de prévoir les bons moments pour faire toutes ces petites tâches qui occupent vos semaines. Surtout, n’oubliez pas de déléguer et de la laisser de côté les week-ends!

Ce que tu as comme petits projets

On a aussi tous des petits projets que l’on met de côté « parce qu’on a pas le temps finalement » ou parce qu’on finit par les oublier. Les coucher sur papier peut être une bonne façon de vous inspirer le moment venu! Bricoler, monter un album photo, faire le ménage de votre ordinateur (et regarder vos vieilles photos pendant des heures), go!

Ce qui te permet de relaxer

Le stress quotidien et l’accumulation des tâches peut avoir un impact sur notre moral et notre condition physique. Il est donc important d’apprendre à se connaître et de savoir ce qui est apaisant pour notre esprit, que ce soit en passant par une journée au spa ou s’accorder un moment de lecture, bien emmitouflée dans une grosse couverture!

Ce que tu aimerais accomplir au courant de ta vie 

Avez-vous déjà pensé à ce que vous aimeriez accomplir avant de mourir? De vos plus grands rêves à vos plus petits. Certains d’entre eux vous semblent irréalisables? Il n’en revient qu’à vous de changer votre perception et de trouver des moyens, petit à petit, afin de pouvoir vous accomplir. Faire le tour du monde, écrire un livre…allez y !

Ce qui te rend heureux(se)

Ça peut paraître ben kitsch de parler de bonheur et de dire aux gens « je te souhaite d’être heureux », mais en même temps je trouve ça important. C’est le but ultime de notre vie, être heureux. En passant par les choses que l’on fait moins fréquemment, comme voyager, par les choses plus quotidiennes, par exemple boire un bon café ou thé entre amis, la liste de vos petits bonheurs pourrait être plus longue que vous ne le pensez!


 

Publicités

Comme par magie

Comme-par-magie.png

 

Ce livre s’adresse à tous ceux et celles qui ont de belles idées, mais qui pour toutes sortes de raisons ont besoin d’un peu d’encouragement pour passer à l’action.

Je l’ai adoré, c’est un livre motivant dès les premières pages. C’est de la nourriture pour créatifs timides ou assumés.

Mener une vie créative, c’est vivre passionnément, en fonction de ce que l’on est, sans laisser la peur prendre le dessus. C’est avoir le courage d’aller à la découverte de soi, de ses talents et de ses aspirations.

Elle nous motive pour faire taire cette petite voix en nous qui nous retient avec des :
Et si je n’avais pas de talent? Et si quelqu’un d’autre avait fait la même chose que moi, en mieux? Et si? Et si? Et si? On peut se trouver des excuses à l’infini ou presque.

Voici quelque citations pour vous familiariser avec le ton encourageant de l’auteur :

« Vous voulez écrire un livre? Composer une chanson? Réaliser un film? Décorer une poterie? Apprendre une danse? Explorer un nouveau pays? Dessiner un pénis sur votre mur? Faites donc. Qui s’en soucie? Puisque vous avez le droit en tant qu’être humain, faites-le avec allégresse. (Enfin, faites-le sérieusement, évidemment – mais ne prenez pas cela au sérieux.) Laissez l’inspiration vous entraîner là où il lui plaira. Gardez à l’esprit que durant la majeure partie de l’Histoire, les individus ont fabriqué des choses et qu’ils n’en ont pas fait tout un plat. »

 

« Faites l’inventaire honnête du savoir que vous possédez déjà – les années que vous avez vécues, les épreuves que vous avez traversées, les compétences que vous avez acquises en route. » Vous avez tout ce qu’il faut pour mener une existence créative. Nul besoin de prendre des tas de cours pour avoir le droit de créer. Vous avez ce droit parce que vous êtes en vie, tout simplement. »


 

La noisette

🌿 La noisette est à la fête par cette saison, elle nous accompagne dans nos petits coup de barre, dans nos activités, dans nos recettes sucrées et salés, c’est un allié contre le vieillissement de la peau, et pour notre santé.

🍁 Riche en calcium, chlore, cuivre, fer, phosphore, magnésium, potassium, sodium, soufre…

🍂 Source de vitamines A, E, et du groupe B…

🥀 Aliment énergétique et diurétique.

🌱 Consommez-en modérément, car la noisette est riche en matières grasses, donc calorique.

🍃Petit Plus🍃

🍁🌰🍁 La feuille de noisetier est riche en tanins et flavonoïdes, elle a des vertus vasoconstrictrices. C’est aussi un excellent tonifiant des veines. Efficace aussi pour soulager les problèmes urinaires.


 

La Belle verte

Un film déjanté, visionnaire et plein de tendresse.
Coline Serreau alerte avec humour sur la dégénérescence de notre société.
Je le classe parmi mes films cultes pour son message écologique et les vibrations spéciale qu’il dégage.

Quelque part dans l’univers existe une planète dont les habitants évolués et heureux vivent en parfaite harmonie. De temps en temps quelques-uns d’entre eux partent en excursion sur d’autres planètes. Curieusement, depuis deux cents ans plus personne ne veut aller sur la planète Terre. Or un jour, pour des raisons personnelles, une jeune femme décide de se porter volontaire. Et c’est ainsi que les Terriens la voient atterrir en plein Paris.

Le vrai challenge de ce film est d’impulser assez d’enthousiasme pour interpeller le spectateur et en faire un acteur du changement.

A montrer aux enfants, afin qu’ils prennent conscience que notre planète doit rester verte!


 

13 reasons why

thirteen reason why

Cette série américaine de 13 épisodes appelle à ouvrir les yeux sur un phénomène tragique et bien trop récurrent : Le harcèlement scolaire.

Épuisée par une vie de solitude, Hannah rentre un soir chez elle et se donne la mort. Mais avant çà, Hannah a enregistré treize cassettes, destinées à (presque) autant de personne ayant influencé sa dernière décision.  Pour chaque cassette, sorte de message d’adieu interactif, il y aura un épisode : Et ainsi s’égrène, d’une manière narrative, la vie à la fois terrifiante et familière d’Hannah Baker, lycéenne harcelée de Liberty High.

Parler du harcèlement scolaire est une nécessité, et le défi est largement relevé ici (voir les deux derniers épisodes, absolument insoutenables) tant il devient difficile, à mesure que le récit avance, d’observer, impuissant, la vie d’Hannah se déliter sous nos yeux dans une descente aux enfers extrêmement poignante.


 

Agir et penser comme un CHAT

agir et penser comme un chat

Et si on regardait son chat d’un autre oeil ?

J’ai adoré ce petit guide pratique étonnant, bourré d’astuces , de phrases félines à méditer et de conseils malin.
Stéphane Garnier nous explique comment laisser parler le félin qui est en nous pour apprendre à retomber sur ses pattes malgré les difficultés.
Ils s’inspire pour cela de son chat Ziggy pour mieux vivre son quotidien.
Quoi de plus fascinant qu’un chat, synonyme d’indépendance, de calme, de bien-être et de sérénité : un véritable petit coach de vie !

Et si on regardait son chat d’un autre oeil ?

[Une dédicace particulière à ma féline Cassie qui partage notre vie depuis 4 ans !]


 

La fille d’avant

Le thriller dont le héros est une maison high tech : le One Folgate Street !!

« La fille d’avant » raconte deux histoires en parallèle : celle de Jane et celle d’Emma, la précédente locataire, blonde elle aussi, qui s’était installée avant elle dans la maison de Monkford, et avait eu une histoire avec lui. Emma avait succombé à une mort violente et inexpliquée, comme Jane ne tarde pas à l’apprendre. Mais c’est quand elle découvre que l’architecte se comporte avec elle comme avec Emma, jusqu’à lui tenir, mot pour mot, le même discours, que ça commence à sentir le roussi.

Ce titre rouge sur fond d’architecture minimaliste m’a attiré, mais c’est surtout la petite mention « Tout ce qui est à toi lui à un jour appartenu » qui a titillé ma curiosité.
Dès le départ le ton est donné. Pour habiter ce lieu, il faut le mériter. Afin d’être sélectionné, il faut répondre à une série de questions toutes aussi troublantes les unes que les autres. Et même nous lecteurs y avons droit puisqu’une question fait à chaque fois office de début de chapitre.
La lecture est très prenante. Au fil de l’histoire les exigences de l’énigmatique architecte deviennent de plus en plus inquiétantes. le passé de cette maison l’est aussi…
Les questions se bousculent, on ne sait plus qui croire, l’angoisse monte et on adore ça!
Entre manipulation, drames, paranoïa, amours et désillusions, je vous conseille ce petit détour au One Folgate Street… vous ne ressortirez pas déçus!


 

Mon défi Végane

MainPatte

Il existe différents moyens de contribuer à la protection des animaux. Personnellement, je fais de mon mieux pour éviter de contribuer à leur exploitation au quotidien ainsi que pour partager des alternatives végétariennes (voire mieux véganes), écologiques et équitables sur mon blog.

Je suis régulièrement les actions de terrain de l’association_L214 Éthique et Animaux (et tant d’autres, comme 269 Life France ) dont le travail me semble important pour éveiller les consciences au sujet de la souffrance animale dans les exploitations et abattoirs industriels.

Et vous, quelles sont vos actions, vos choix pour contribuer à la protection et au respect du bien-être des animaux ?


 

Bonheur, Rêves et Liberté

Au fond de moi, je sens que le bonheur est fondamentalement indissociable de la liberté, au point que j’en ai même du mal à distinguer les deux concepts.

 Il me semble qu’être heureux c’est se sentir libre intérieurement, que l’un ne va pas sans l’autre.

 De la même façon que bonheur et liberté me semblent indissociables, je n’envisage pas de liberté sans rêves.

 Formuler des rêves me paraît être une activité naturelle pour un esprit libre, et les réaliser alimente ce sentiment de liberté.


 

La tresse

Cette découverte est un véritable coup de coeur, un petit bijou qui se lit rapidement. La trame qui s’en dégage sur la condition féminine à travers le monde m’a autant révolté que touché.
L’auteur nous trace l’histoire de trois héroïnes qui souhaitent s’affranchir de leur condition. 3 destins qui s’entrelacent comme une tresse pour nous raconter ces femmes qui font face à l’adversité chacune à leur façon. Et l’espoir pour le lecteur qu’au fil des pages, elles s’en sortent.

Inde. Smita est une Intouchable. Elle rêve de voir sa fille échapper à sa condition misérable et entrer à l’école.
Sicile. Giulia travaille dans l’atelier de son père. Lorsqu’il est victime d’un accident, elle découvre que l’entreprise familiale est ruinée.
Canada. Sarah, avocate réputée, va être promue à la tête de son cabinet quand elle apprend qu’elle est gravement malade.

Ces trois personnages ne se rencontreront jamais, mais sans le savoir leurs vies vont être liées et nous serons les seuls témoins de cette liaison. Chaque récit de vie va être révoltant sur la condition féminine :
Parce qu’il est intolérable qu’en Inde, les petites filles soient enterrées vivantes dans des boites.
Parce qu’il est intolérable qu’une jeune femme amoureuse doive couper les ponts parce que son amoureux ne correspond pas aux attentes des parents.
Parce qu’il est intolérable qu’une femme doive se battre pour jongler entre sa famille et sa carrière pour qu’elle puisse être prise au sérieux. Parce qu’il est intolérable qu’une femme malade (ou qu’un homme malade cela dit) soit exclue de la société sous prétexte de la maladie.

En résumé, la tresse est une excellente surprise, à lire sans modération !